lumières

28 mai 2007

comtempler

Pour de beaux yeux d’espoir
   Pour de belles lèvres rouges du soir
   
   Mon âme a ses souvenirs
   Mon cœur a nos devenirs
   
   Et je repeins en détails
   Chacune
   De nos étendues et traces
   De nos moments fugaces
   Je m’abandonne
   Où ta séduction ne se donne
   Aucune
   De ces  différentes entailles
   
   Pour ce corps de déesse
   Canon
   Pour ces seins,ces fesses
   De renom
   Pour une belle inconnue
   Et ses épaules nues
   Quand tu me laisses pénétrer
   Ta vaste imagination
   En broderies de représentations
   En répétitions
   Flatteuses et enchevêtrées
   
   Pour l’image d’un visage
   D’un seul visage
   Vers d’autres voyages
   Nomades de nos cœurs sages
   Nous partirons magnifiques…
   Dans les traces d’un baiser poétique
   
   Pour une photo contemplée…

Posté par dans l ombre à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


REGARDER

r_veil
Un corps pareillement doué ne peut porter qu'un esprit spécialement redoutable...

Posté par dans l ombre à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

VOIR

odalisque


j'aime voir
avec les yeux
avec les doigts
avec la langue

mais pas seulement

j'aime le nomadisme
des émotions
sans boussole
sans antennes
main tendue
avec une clef
pour des souvenirs précieux
toujours en partance


jamais en fuite
que des petites morts
pour une belle existence
désir et rêves insensés
infinis petits et grands
sous les étoiles
sous le vent

Posté par dans l ombre à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TOI

tadma
Du creux de la main
  Sur le chemin de ton dos
  J'ombre tes chagrins
  Je souligne nos câlins
 
  De la pointe de tes seins
  Sur le grain de ma peau
  Tu effaces mes ratures
  Tu contiens ma démesure`
 
  Du creux de mes reins
  Au souffle de ton eau
  Je te veux cri
  Je t'écris
 
  Femme parole
  Je t'aime

Posté par dans l ombre à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]